Propositions artistiques

2012

Je, non-je

vidéo loop, 7 min. & sec., jury de pré-diplôme, janvier 2012, Ecav.

 

"Je, non-je soustrait au jeu des apparences,

obnubilé, se dévoile -

absence, impersonnelle présence.nbsp]

Je, non-je s’efforce d’apparaître - irréel,

sifflé à travers son langage.

Je, non-je, symbole qui s’auto-décrypte

fictif incarné, je, non-je

présente la figure homme,

analyse le je générique."

Un personnage dont les traits particuliers sont dissimulés sous une seconde peau - une combinaison intégrale qui lui permet d’incarner à la fois "personne" et un sujet humain générique  - récite un poème aux consonances théoriques. Ce texte tissé d’oxymores retrace les points de vue d’un "je" soumis à une forme d’auto-analyse, étude de son rapport à lui-même ainsi que de ses rapports avec toute extériorité, d’où la notion de "non-je". Un son, comme une basse qui gronde, accompagne la voix dont le ton oscille entre celui d’un humain et d’une machine. Manifestement androgyne, le personnage se dédouble et se multiplie jusqu’à former un fond saturé de la danse de ses multiples. La personne (étymologiquement, celle qui parle à travers un masque) se situe dans un non-espace, une obscurité grouillant des lueurs et textures que le tissu emprunte sous la lumière.