Propositions artistiques

2015

Vault

vidéo loop, 2 min. & 31 sec., novembre 2015.

L’aventureux voyage d’une jeune femme est dépeint dans cette vidéo nommée "Vault" en référence à la polysémie de ce terme signifiant à la fois "tombeau" et "saut". Cet oxymore traduit bien les différents mouvements successivement parts de son cheminement. Ceux-ci coincident avec des modes d’être ou des états d’esprit temporaires lors de ce processus interrompu ou frénétique. Ces évènements symboliques la conduisent d’une errance dans les eaux informelles aux efforts répétés d’enjamber un mur jusqu’à l’avènement d’un Soi nouveau, nourri par l’eau de la source. Et si l’eau sortait de ses propres mains? 

Influx

vidéo loop, 3 min. & 46 sec., août 2015.

Cette seule séquence laissée intacte se concentre en une perspective fixe posée sur le courant d’un fleuve et de ses agitations. Les uns après les autres, les nageurs, munis de bagages comme en vue d’un voyage ou d’un exil, traversent le cadrage, emportés par les flots. 

Some here in bet een

installation collective - composition de propositions artistiques de H. Tapajnova et moi, juin 2015.

Cette documentation retrace une première collaboration artistique avec Helena Tapajnova, une artiste de République Tchèque. Assemblant nos différents fragments afin de former une installation commune ou une "hyper-image", un monde, une multitude de connexions formelles et conceptuelles.

Feats and remains of a demiurge // Prouesses et débris d’un démiurge

vidéo loop, 2 min. & 46 sec., printemps 2015.

A même ce projet vidéographique, une figure aux traits particuliers dissimulés sous une combinaison intégrale se tient sur un fond blanc, dans un non-lieu. Dans ce costume qui permet simultanément d' incarner "personne" ainsi qu'un sujet humain "x", la silhouette souffle de plus en plus fort dans un petit oiseau de plastique rouge dont la langue se déroule à la mesure de l’air investi. La scène tend à aller crescendo autant qu’à manifester l’expression comme un aspect fondamental de tout processus dit "créateur".

Fountain (in remembrance of B. Nauman)

vidéo loop, 2 min. & 41 sec., printemps – été 2015, installation lors de l'exposition collective «Kingdom of Fools», Filter 4, Basel, curation de Dawn Nilo, mai 2015.

Cette vidéo est constituée d’une unique séquence non soumise au montage, un plan relativement fixe filmé la caméra à la main. On dénote aisément l’effort de placer à tout prix l’extrémité de la fontaine – une embouchure baroque – au milieu de l’image. Les seuls mouvements s’ajoutant à ce constant retour vers le centre sont ceux de l’eau qui oscille, ondule au gré du vent. Ce souffle tient le rôle d’interférence dans cette jaillissante expression ou la distribution du liquide.

Turning round, somewhere closer

3 sculptures d’env. 8cm x 28cm x 45cm, Hatovix, peinture acrylique, installation, novembre 2014 – mai 2015.

activation de l'installation lors de la performance effectuée avec H. Tapajnova et M. Rosset, "Kingdom of Fools", mai 2015.

Cette série de masques se base sur une divinité romaine, Janus. Consacrant l’idée de "passage", cette déité présente deux visages aux sentiments opposés. De pièce en pièce, le nombre de têtes augmente jusqu’à ce que, sur la troisième, l’on ne distingue plus de traits singuliers - tous métamorphosés en courbes sinusoïdales. Ce projet s'appréhende de diverses manières: comme une installation, une performance effectuée par les personnes qui portent les masques; enfin, il reste l’option d’en activer un ou plusieurs. Là, l’oeuvre se fait expérience; par exemple, tourner sur soi-même, une main vers le ciel et l’autre vers la terre, en quête d’un centre malgré la désorientation.