Propositions artistiques

2017

Shaping wishes

performance, durée indéfinie (env. 7 personnes par occurence, 15 min. par pers.), encre de Chine, papiers Buten de petits formats, une table et deux chaises, x personnes volontaires, exposition collective «Art des Hauses - junge Kunst 2017», A. M. Roth-Borer & Stiftung Hummenberg, Büsserach, 28 mai & 10 juin 2017.

 

La performance réalisée dans le contexte de l'exposition "Art des Hauses - Junge Kunst 2017" invite chaque membre de l'audience intéressé à prendre place en face de moi et écrire l’objet d’un désir personnel sur un versant d’un petit papier Buten. De l’autre côté, son intention prend progressivement forme sous ses yeux, alors que je me connexte à lui. J’utilise alors une codification semblable à celle explorée dans les dessins flottant sur les murs, autour. L’action opérée ici est une tentative de partager la méthode de travail poursuivie lors de la réalisation de l’ensemble «Interventions magiques au sein de ce qui s’écoule». Enfin, l’oeuvre résultante est offerte comme une sorte de talisman à son destinataire/commanditaire. 

 

 

Interventions magiques au sein de ce qui s’écoule

Installation, 5 dessins, encre de Chine sur papiers faits à la main, 78 x 106 cm, I. “Vers un nouveau départ” II. “Pour la santé holistique de mon ami C.“ III. “Entrer en contact avec les esprits des ancêtres chamans” IV. “Vers l’amour avec W. P. W. Benderscoot IV“ V. “Accueillir la confiance en moi, en toi, entre nous“, disposés sur peinture murale in situ, sculpture en argile "Devenir" (janvier 2016),décembre 2016 – mai 2017, visible lors de l'exposition collective "Art des Hauses - junge Kunst 2017", Anna Maria Roth-Borer & Stiftung Hummenberg, Büsserach, 13 mai-10 juin 2017.

 

L'installation “Interventions magiques au sein de ce qui s’écoule” explore l’intention couplée au hasard, leurs interactions. Ces quelques dessins, parts d’une série qui s’épaissit indéfiniment, voient un pattern similaire peupler leurs surfaces ainsi que l’arrière-plan. Ces lignes sinueuses, appelées “flux”, sont tracées telles qu’elles émergent sous les impulsions spontanées des doigts, sans autre préméditation que la visée définie avant d’entrer dans le processus de réalisation. Chaque dessin possède un titre spécifique livrant l’intention initiale qui rappelle l’énonciation d’une prière ou d’un voeu. Ces pièces évoquent le potentiel humain d’influencer, par l’intentionnalité, les évènements dans lesquels nous sommes pris, comme ces papiers plongés dans la fluidité des courants.